Fatiguée, Gut-Behrami a pris 200 points à Crans-Montana

200 points en trois courses: Lara Gut-Behrami a plutôt bien géré son week-end de Coupe du monde ...
Fatiguée, Gut-Behrami a pris 200 points à Crans-Montana

Fatiguée, Gut-Behrami a pris 200 points à Crans-Montana

Photo: KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE

200 points en trois courses: Lara Gut-Behrami a plutôt bien géré son week-end de Coupe du monde à Crans-Montana. La Tessinoise va maintenant se reposer avant les épreuves de Val di Fassa.

- Lara, vous êtes soulagée d'arriver au terme de ce week-end en bonne santé?

'Oui, c'est clair, c'est ça le plus important. C'était vraiment un week-end très intense, très dur pour tout le monde. Donc je prends les bons résultats, je prends le ski. Et puis oui, je ne vais pas cacher que je suis quand même contente que ce soit terminé et d'avoir quelques jours pour récupérer.'

- Cela a moins bien fonctionné en Super-G?

'J'ai eu un peu de peine, je n'ai pas vraiment bien interprété la neige. C'était un peu plus mou que ce à quoi je m'attendais. J'aurais dû être un peu plus souple sur les skis. J'ai essayé de faire des appuis trop durs, surtout sur la partie du haut et je n'ai pas produit suffisamment de vitesse. Mais je vais essayer d'améliorer ça dans l'optique du prochain week-end.'

- Justement, qu'est-ce qui vous reste comme énergie?

'J'ai quelques jours pour récupérer. Je vais profiter d'aller à la maison et puis le week end prochain, on va recommencer.'

-Vous profitez aussi de ce week end pour accentuer votre avance au classement général.

'Franchement, la seule chose à laquelle je pense, c'est le ski. Je regarde plutôt ce que j'ai fait aujourd'hui (dimanche), ce que je peux améliorer pour les prochaines courses. C'est toujours ça mon objectif.'

-Quand on voit vos résultats, ça a l'air d'aller. Où se situe la marge de progression?

'Déjà, si je perds huit dixièmes sur la partie du haut dans ce super-G, c'est qu'il y a matière à amélioration. Je n'ai pas fait des appuis propres, j'étais un peu trop collée sur la ligne. Et puis il n'y a jamais de manche parfaite. C'est ça qui est bien dans le sport, on peut toujours s'améliorer.'

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus