Super League: Servette dans la tourmente administrative

Servette a commis un oubli administratif qui peut lui coûter cher. Le club genevois n'a plus ...
Super League: Servette dans la tourmente administrative

Super League: Servette dans la tourmente administrative

Photo: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Servette a commis un oubli administratif qui peut lui coûter cher. Le club genevois n'a plus le droit d'aligner trois de ses quatre recrues du mercato hivernal, a indiqué la Tribune de Genève lundi.

L'administration du club a omis d'envoyer un mail capital dans les délais à la Swiss Football League, soit jusqu'au 15 février à 23h59. Il s'agissait d'une liste de joueurs actualisée avec les éléments sur le départ et les nouveaux venus. Sur cette liste peuvent figurer au maximum 17 joueurs non formés en Suisse.

Concrètement, Takuma Nishimura, Omar Rekik et Bassirou Ndiaye n'ont pas la permission de jouer. Dylan Bronn, quatrième recrue hivernale, peut lui fouler les pelouses grâce au prêt de Hussayn Touati à Wil.

Des joueurs partis toujours sur la liste du contingent

Les joueurs qui sont partis lors du mercato (Chris Bédia et Boubacar Fofana) et ceux qui ne s'entraînent plus avec le club (Ronny Rodelin notamment) figurent toujours sur la liste du contingent grenat. Ils auraient dû être biffés pour laisser la place aux arrivants.

Le club grenat a dit à la TdG essayer 'de régler cette question administrative', mais n'a pas voulu réagir. La Swiss Football League a indiqué dans le journal genevois que Servette devait faire une demande à la commission des transferts. Cette commission indépendante peut examiner les arguments du club et statuer sur ce cas qui serait le premier de l'histoire de la SFL.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus