Sion se remet dans le bon sens de la marche

Après avoir calé devant Xamax (0-0) et Thoune (1-2), le FC Sion s’est remis dans le bon sens ...
Sion se remet dans le bon sens de la marche

Sion se remet dans le bon sens de la marche

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Après avoir calé devant Xamax (0-0) et Thoune (1-2), le FC Sion s’est remis dans le bon sens de la marche. Il s’est imposé 4-0 à Nyon pour consolider sa place de leader de la Challenge League.

Annoncé comme la rencontre de tous les dangers face à un adversaire qui avait cueilli dix points lors de ses quatre derniers matches, ce derby suivi par 2050 spectateurs a épousé un scénario extrêmement favorable pour les Valaisans. N'ont-ils pas inscrit leurs deux premiers buts sur deux... autogoals ?

A la 2e minute, Victor Petit trompait ainsi son propre gardien sur un centre d’Ilyas Chouaref, le meilleur homme du match. A la 67e, c’est Karim Sow qui connaissait la même infortune, cette fois-ci sur un centre de Numa Lavanchy.

Entre-temps, les Nyonnais avaient dû déplorer l’expulsion de leur capitaine Quentin Gaillard pour un second avertissement à la 53e, moins de... deux minutes après le premier. Malgré cette infériorité numérique, ils devaient bénéficier d’une chance en or d’égaliser par Christian Gomis à la 64e. Seulement, Timothé Fayulu, déjà décisif en première période, devait réussir un petit miracle pour préserver l’avantage des siens.

Le score est donc un brin trompeur dans la mesure où le leader s’est vraiment fait bousculer pendant une heure. Mais au final, cette victoire est amplement méritée. En la personne de Chouaref, Didier Tholot a pu compter sur un attaquant qui a mis le feu sur pratiquement chacune de ses actions. Dans quatre semaines, il sera bien l’homme à surveiller pour la défense luganaise lors de la demi-finale de la Coupe de Suisse que tout le Valais attend.

Xamax bat Schaffhouse

Neuchâtel Xamax a pour sa part conquis trois points précieux, après trois matches sans victoire. Les Rouge et Noir se sont imposés 2-1 face à Schaffhouse, forçant la décision grâce à... un autogoal de Robin Kamber à la 56e. Menés au score depuis la 32e, les Neuchâtelois avaient égalisé dans les arrêts de jeu de la première mi-temps sur une réussite de Simone Rapp.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus