Les clubs rejettent les accords de prêts fédéraux

Les 20 clubs de la Swiss Football League (SFL) ont refusé de signer l'accord de prêt avec l'Office ...
Les clubs rejettent les accords de prêts fédéraux

Les clubs rejettent les accords de prêts fédéraux

Photo: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Les 20 clubs de la Swiss Football League (SFL) ont refusé de signer l'accord de prêt avec l'Office fédéral du sport (OFSPO). La base juridique ne les satisfait en effet pas.

Pour justifier leur refus de ce prêt qui a pour but de garantir le fonctionnement de la Ligue, les clubs de la SFL ont estimé que plusieurs éléments ne correspondaient pas à leurs attentes. D'abord, la responsabilité de la SFL pour la totalité du prêt n'est pas négociable. De plus, ils sont en désaccord sur le montant de la garantie requise ainsi que l'obligation pour la SFL de constituer chaque année un fond de garantie.

Ainsi, réunis en Assemblée générale extraordinaire, les vingt clubs de Super League et de Challenge League se sont opposés à cet accord proposé par l'OFSP, sur la base d'une ordonnance du Conseil fédéral. Ainsi, les clubs demandent au gouvernement de modifier l'ordonnance en question, qui doit permettre l'encouragement du sport. 'Les clubs sont dans une situation financière très tendue en raison de la perte importante de revenus et ont donc besoin d'urgence d'un soutien financier lié des conditions équitables', a communiqué la SFL vendredi.

L'obligation du masque dans les stades?

En lien direct avec la situation économique des clubs, la Ligue explique être en phase de finalisation d'un concept de protection qui doit permettre d'augmenter le nombre de spectateurs dans les stades pour la saison prochaine. La SFL a demandé au Conseil fédéral de ne pas prolonger l'interdiction de manifestations de plus de 1000 spectateurs au-delà du 31 août. Le gouvernement doit communiquer ses décisions ce mercredi 12 août.

Dans son concept, la SFL préconise notamment l'obligation de porter un masque dans le stade et dans les zones d'entrée, l'absence de supporters visiteurs et d'avoir uniquement des places assises dans les stades de Super League. 'La SFL est clairement d'avis qu'au moins 50% de la capacité respective des stades peut être utilisée pour chcacune de ces mesures de haut niveau', souligne-t-elle.

Par ailleurs, dans le cadre de cette séance extraordinaire, les clubs ont également validé l'autorisation de cinq remplacements par équipe pour la saison 2020-21. Ils ont également décidé qu'en cas d'arrêt du championnat, il faut au moins avoir disputé 18 journées pour que la saison soit validée. Le classement au terme de la dernière journée complète fait office de classement final.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus