Les Young Boys face à la Roma, à Cluj et au CSKA Sofia

Seule formation de Super League appelée à disputer la phase de groupes d'une compétition européenne ...
Les Young Boys face à la Roma, à Cluj et au CSKA Sofia

Les Young Boys face à la Roma, à Cluj et au CSKA Sofia

Photo: KEYSTONE/EPA/FEDERICO PROIETTI

Seule formation de Super League appelée à disputer la phase de groupes d'une compétition européenne, les Young Boys n'ont pas été gâtés par le sort. Leur groupe est, en effet, relevé.

Les triples Champions de Suisse seront opposés à la Roma, à Cluj, le Champion de Roumanie, et au CSKA Sofia, 'bourreau' du GC Bâle jeudi soir en barrage, dans le groupe A de l'Europa League. Avec une équipe phare du Calcio qui a prouvé sa valeur dimanche soir avec un partage des points (2-2) contre la Juventus et deux voyages en Europe de l'Est, le menu proposé aux Young Boys n'aura rien de simple.

On rappellera que les Bernois n'avaient pas franchi la saison dernière le cap de cette phase de poules face au FC Porto, aux Glasgow Rangers et au Feyenoord Rotterdam. Cette année, les Young Boys n'auront pas le droit à l'erreur dans la mesure où la qualification pour les seizièmes de finale de l'Europa League doit faire oublier à leurs dirigeants l'immense déception suscitée par la défaite 3-0 devant les Danois de Midtjylland lors du tour préliminaire de la Ligue des Champions.

Dirigée par le Portugais Paulo Fonseca, ancien mentor du Shakhtar Donetsk, la Roma sera l'équipe à battre dans cette poule. Elle possède notamment avec l'international Italien Nicolo Zaniolo, le Bosnien Edin Dzeko et le Champion du monde 2010 Pedro, venu de Chelsea, trois joueurs offensifs de grande valeur.

Eliminé par le Dinamo Zagreb au tour préliminaire de la Ligue des Champions mais qualifié pour cette phase de poules à la faveur de son succès 1-0 jeudi contre Djurgärden en Suède, Cluj tire sa force notamment de l'expérience du Brésilien Vinicius (36 ans), le buteur de jeudi, et du Vénézuélien Mario Rondon (34 ans). Son entraîneur Don Pertrescu fut l'un des membres de la sélection qui avait atteint les quarts de finale de la Coupe du monde 1994 malgré sa défaite 4-1 contre la Suisse en phase de poules.

Enfin, il conviendra aux Bernois de méfier de la frappe du Portugais Thiago Rodriguez, auteur d'un doublé jeudi soir pour le CSKA Sofia au Parc Saint-Jacques pour faire basculer le FC Bâle dans un automne et un hiver sans fin.

/ATS
 

Actualités suivantes