La Suisse lourdement battue en Belgique

L'équipe de Suisse dames devra probablement jouer sa qualification pour l'Euro 2022 en avril ...
La Suisse lourdement battue en Belgique

La Suisse lourdement battue en Belgique

Photo: KEYSTONE/WALTER BIERI

L'équipe de Suisse dames devra probablement jouer sa qualification pour l'Euro 2022 en avril prochain lors d'un barrage.

La troupe du sélectionneur Nils Nielsen s'est inclinée 4-0 en Belgique lors de la dernière journée des éliminatoires et termine au 2e rang de la poule H. Elle ne devrait pas faire partie des trois meilleurs deuxièmes.

Les Suissesses seront fixées sur leur sort en février, au terme de ces éliminatoires. Mais l'Italie, dans le groupe B, et la Finlande ou le Portugal, dans la poule E, ont les moyens de priver la Suisse d'un des deux tickets encore disponibles pour les meilleurs deuxièmes. Les quatre buts encaissés mardi pourraient peser lourd.

La pilule est de toute manière dure à avaler pour une équipe à qui un nul aurait suffi pour conserver la première place du groupe H devant la Belgique. Même si ce n'est probablement pas mardi à Louvain que les Suissesses ont laissé échapper la qualification directe pour la phase finale prévue en Angleterre.

Les Suissesses pourraient surtout regretter les deux points égarés à la mi-septembre en Croatie, où elles n'avaient pu faire mieux qu'un nul 1-1. Avec deux points supplémentaires dans leur escarcelle, elles auraient été assurées de faire partie des meilleurs deuxièmes de groupe avant même le coup d'envoi mardi.

Trop d'erreurs

La Suisse a passé une soirée bien compliquée à Louvain, où une panne de courant a engendré une interruption après... 40'' de jeu! Privée de sa gardienne Gaëlle Thalmann (test positif au Covid-19), elle a rapidement dû composer sans sa capitaine Lia Wälti, touchée à la tête à la demi-heure de jeu après un choc avec une adversaire.

Mais le mal était alors déjà fait. Tine de Caigny avait ouvert la marque de la tête à la 24e minute, profitant d'une sortie manquée par la gardienne helvétique Elvira Herzog. Les Suissesses n'avaient jusque-là rien montré sur le plan offensif, à l'exception d'un tir de Geraldine Reuteler en tout début de partie.

La sélection de Nils Nielsen a dès lors perdu toute sérénité. Et elle a sombré sur deux nouvelles erreurs défensives. A la 45e, Tine De Caigny signait son doublé sur une frappe enroulée alors que Viola Calligaris et Eseosa Aigbogun avaient perdu un ballon qu'elles auraient largement eu le temps de dégager en touche.

Et c'est une nouvelle sortie aérienne trop timide d'Elvira Herzog (20 ans) qui a scellé l'issue de cette rencontre, sur un corner. Passeuse décisive sur les deux premiers buts, Tessa Wullaert a pu inscrire tranquillement le 3-0. Le 4-0 est tombé à la 85e, sur un tir de Janice Cayman.

Quatre mois pour oublier

Nils Nielsen et ses joueuses, qui avaient battu la Belgique 2-1 en septembre à Thoune, doivent déjà songer au barrage. Elles ont quatre mois devant elles pour oublier cet échec belge. Il s'agira aussi de ne pas trop ressasser leur passé récent: la Suisse a en effet échoué en finale des barrages qualificatifs pour le Mondial 2019...

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus