Gerardo Seoane: un résultat qui ne le satisfait pas

Vainqueur 4-3 du Bayer Leverkusen en match aller des 16es de finale de l'Europa League, Young ...
Gerardo Seoane: un résultat qui ne le satisfait pas

Gerardo Seoane: un résultat qui ne le satisfait pas

Photo: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Vainqueur 4-3 du Bayer Leverkusen en match aller des 16es de finale de l'Europa League, Young Boys n'est pas totalement satisfait. Après une mi-temps, Gerardo Seoane espérait un meilleur dénouement.

L'écart est mince pour Young Boys. Au moins autant que l'impression de réussite. Parce que oui, YB peut avoir des regrets: 'Et pas seulement des petits, tranche Gerardo Seoane. Quand tu mènes 3-0 à la mi-temps, il n'y a pas de quoi être content en gagnant 4-3. Je félicite l'équipe pour sa première mi-temps et les quinze dernières minutes. Mais pendant la demi-heure restante, nous n'étions pas capables de maintenir la pression sur le porteur du ballon. Ces trois buts font mal et laissent un sentiment différent.'

Il faut dire que l'entraîneur bernois a vu son équipe presque couler en seconde période. Il a lui aussi été mis au défi, face aux changements tactiques du Bayer. 'Mais je pense que nos difficultés étaient dues pour moitié à leur passage en 3-4-3, auquel nous avons dû nous adapter, et pour moitié à notre déficit d'énergie après la première période.' Cela donne encore quelques réflexions à Seoane en vue du retour à Leverkusen jeudi prochain.

'Nous avons l'avantage du score, alors que le Bayer sera à la maison. Je pense donc que nous devrons faire au moins une mi-temps très solide pour nous qualifier', ajoute le technicien champion de Suisse. Pour Peter Bosz, la donne est évidemment différente: 'Nous devrons gagner, rien d'autre.' Limpide.

Le Néerlandais a d'ailleurs été synthétique dans sa première analyse: 'Nous avons mal, très mal commencé. La deuxième mi-temps était un peu meilleure.' Avant de compléter: 'Je ne peux pas m'expliquer notre prestation en première période. Nous n'avons pas réussi à développer notre jeu, nous avons fait deux erreurs d'amateur sur les phases arrêtées. Quand on défend de la sorte, quand on perd les ballons ainsi, alors on ne peut pas exister.' Nul doute qu'il y aura de la revanche dans l'air au retour.

/ATS
 

Articles les plus lus