Des dizaines de blessés et 33 supporters arrêtés à Sofia

Près de 60 policiers et supporters ont été blessés jeudi soir dans de violents affrontements ...
Des dizaines de blessés et 33 supporters arrêtés à Sofia

Des dizaines de blessés et 33 supporters arrêtés à Sofia

Photo: KEYSTONE/AP/Valentina Petrova

Près de 60 policiers et supporters ont été blessés jeudi soir dans de violents affrontements en marge du match Bulgarie-Hongrie des qualifications pour l'Euro 2024 à Sofia, organisée à huis clos.

Du côté des protestataires, '24 blessés ont été examinés, dont sept hospitalisés pour des traumatismes crâniens, des fractures et des irritations liées à du gaz au poivre', a indiqué à l'AFP Katia Sungarska, porte-parole du service des urgences de la capitale.

La police a pour sa part fait état de 33 blessés dans ses rangs, parmi lesquels 'certains touchés gravement', selon le responsable adjoint Stefan Ivanov.

Par ailleurs, 33 supporters parmi lesquels des 'ultras' ont été interpellés, tandis que la traque des fauteurs de troubles se poursuit, a-t-il précisé lors d'une conférence de presse, fustigeant des incidents 'sans précédent' dans ce pays des Balkans.

Placé sous haute sécurité, le match s'est soldé par un résultat nul (2-2), permettant aux Magyars de décrocher leur qualification pour l'Euro 2024.

Avec seulement trois points glanés en sept matches, la Bulgarie est dernière du groupe G.

Des supporters venus de toute la Bulgarie avaient fait le déplacement pour réclamer la démission du président de la Fédération Borislav Mihaylov, aux commandes depuis 18 ans.

Pétards, fumigènes, bouteilles de bière et même pierres ou poteaux de circulation: des participants au rassemblement ont lancé toutes sortes de projectiles et incendié un véhicule des forces de l'ordre.

Président contesté

La police, massivement mobilisée avec plus de 1500 agents, a fait usage de canons à eau pour disperser la foule de quelque 4000 personnes, selon les chiffres officiels.

Les autorités avaient prévenu en amont de la rencontre 'd'un risque élevé de troubles à l'ordre public à l'intérieur et à l'extérieur du stade'. D'où la décision de tenir le match sans public.

La colère des fans de foot ne cesse de monter en Bulgarie devant les mauvais résultats de l'équipe nationale, qui ne s'est qualifiée pour aucune compétition importante et a assisté à une valse de sélectionneurs au cours des deux dernières décennies. Le dernier tournoi international disputé par la Bulgarie remonte à l'Euro 2004 au Portugal.

Le controversé président de la Fédération bulgare de football (BFU) Borislav Mihaylov, 60 ans, avait démissionné en 2019 avant de revenir sur sa décision.

Cet ancien gardien de but avait finalement été réélu en 2021, malgré un bilan entaché de soupçons de matches truqués et marqué par un scandale d'injures racistes lors d'une rencontre contre l'Angleterre en 2019.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus