Le FC La Chaux-de-Fonds mise sur sa relève

Le FCC a enregistré les départs de cinq titulaires potentiels à l’intersaison, en 1re ligue ...
Le FC La Chaux-de-Fonds mise sur sa relève

Le FCC a enregistré les départs de cinq titulaires potentiels à l’intersaison, en 1re ligue de football. Un club formateur qui essaie de mettre en valeur ses jeunes, selon le classement établi par l'ASF

Albert Makoubé Ebongué quitte le FCC, il va tenter sa chance en Promotion League avec Bulle. (Photo archives) Albert Makoubé Ebongué quitte le FCC, il va tenter sa chance en Promotion League avec Bulle. (Photo archives)

C’est la saignée au sein du FC La Chaux-de-Fonds : A l’intersaison, le club de La Charrière a perdu cinq titulaires potentiels en 1re Ligue de football. Sans parler de blessés supplémentaires. Ces nombreux départs ne sont pas liés à des considérations économiques à en croire les dirigeants. Un point de la situation s’impose, avant de reprendre le championnat samedi, sur le terrain des espoirs de Lausanne-Sports.

Les Français s'en vont

La légion étrangère ne montera plus sur le pont : les Français Steven Crolet, Julien Chapit, Albert Makoubé et Maël Riberon ne portent plus le maillot du FC La Chaux-de-Fonds. Ils ont abandonné le navire à mi-saison au même titre que son capitaine, Fabio Lo Vacco, qui a rejoint le FC Portalban, toujours en 1re ligue. Il faut ajouter à cela les blessés de guerre : Gedeon Diniz, Marc Lawson et Nuna Doutaz. Tous sont indisponibles jusqu’au terme de la saison. L’entraîneur Pascal Oppliger perd autant de titulaires potentiels, pour la majorité à vocation offensive. Selon le vice-président du club, Sadry Ben Brahim, cette hécatombe n’est pas à mettre en relation avec une politique d’économie : « Il n’y a pas eu de discussion autour des défraiements et des primes au point. Les montants restent les mêmes ».

 

Sadry Ben Brahim :

Le FCC a sans doute perdu de sa force de frappe. L’entraîneur Pascal Oppliger en est conscient. Il s’en inquiète. Le directeur technique Pierre-André Lagger tient un discours plus rassurant. Il précise que tous ses joueurs sont d’ores et déjà remplacés : « Il y en a toujours 18 à 20 à l’entraînement, le nombre est là », insiste-t-il.

Le nombre est là certes, mais la qualité peut-être un peu moins. Pascal Oppliger insiste sur le fait que son groupe a perdu en expérience et qu’il a encore été rajeuni.

Un classement parlant

Le FCC a précisément le mérite de mettre en valeur des jeunes issus de la formation. Il faut à ce propos se pencher sur un classement établi par l’Association suisse de football, qui a trait au total des minutes de jeu accordées aux éléments de moins de 21 ans lors du 1er tour de championnat : le FC La Chaux-de-Fonds est troisième sur les 48 clubs de 1re Ligue. /mne


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus