Audax-Friul s’offre la Coupe neuchâteloise

Le club de football des hauteurs de Neuchâtel s’est imposé 5-4 après la séance des tirs aux ...
Audax-Friul s’offre la Coupe neuchâteloise

Le club de football des hauteurs de Neuchâtel s’est imposé 5-4 après la séance des tirs aux buts face au FC St-Imier, dimanche soir sur le terrain de Pierre-à-Bot

Audax-Friul peut
laisser éclater sa joie après sa victoire en finale de la Coupe neuchâteloise
(photo : Albin Tissier). Audax-Friul peut laisser éclater sa joie après sa victoire en finale de la Coupe neuchâteloise (photo : Albin Tissier).

Audax-Friul soulève la Coupe neuchâteloise de football au terme d'une rencontre complètement folle. Dimanche soir, l’équipe italophone des hauts de Neuchâtel s’est imposée 5-4 (4-4) face à Saint-Imier après les tirs aux buts. Ce match aux multiples rebondissements a tenu en haleine les 1680 spectateurs présents aux abords du terrain de Pierre-à-Bot.


Première mi-temps à rebondissements

La partie a démarré pied au plancher avec l’ouverture rapide du score à la 3e minute de St-Imier, par l’entremise de Danilo Biferi. Les Imériens en ont remis une couche au quart d’heure de jeu par leur buteur providentiel Rabbi Nsita (16e), face à une défense neuchâteloise totalement amorphe en ce début de match.

Les locaux qui jouaient cette finale de Coupe neuchâteloise « à domicile » sur leur terrain synthétique de Pierre-à-Bot sont enfin entrés dans cette partie et sur leur première frappe du match, Boris Bagaric (22e) inscrivait le 1-2 après une mauvaise relance de la défense imérienne. Mais dans une première mi-temps totalement déjantée, St-Imier inscrivait un troisième but par son défenseur Georges Bassi (31e), bien servi et décalé par son capitaine Mateo Navarro, qui trompait la défense d’Audax-Friul pour le 3-1. Malgré ces trois buts concédés, les protégés de Sébastien Grossin ont trouvé les ressources pour recoller au score en l’espace de trois minutes, encore une fois par le très bon Boris Bagaric qui inscrivait un superbe coup du chapeau en 45 minutes pour envoyer les deux équipes aux vestiaires sur ce score de 3-3 dans une jolie ambiance sur les hauteurs de Neuchâtel.


Des prolongations

En deuxième mi-temps, les deux équipes ont logiquement resserré les rangs derrière, mais les Neuchâtelois ont pris pour la première fois l’avantage dans cette finale à la 57e minute (4-3), après un long ballon qui a surpris la défense des hommes d’Alain Villard. Les Imériens ont alors couru après le score dans cette seconde mi-temps avec une équipe d'Audax qui a reculé.

Il était toutefois dit que ce match allait se poursuivre un peu plus que les 90 minutes du temps réglementaire et à force de dominer et pousser, St-Imier a arraché l’égalisation de manière méritée à la 93e minute (4-4) par Habib Diakaté, pour envoyer les 22 acteurs vers deux prolongations de 15 minutes. Durant celles-ci, le fait de jeu marquant s’est déroulé à la 98e minute avec l’expulsion très sévère de Loïc Schmid pour un second avertissement qui a permis aux joueurs des hauts de Neuchâtel de jouer en supériorité numérique, sans pourtant en profiter.

Loïc Schmid, joueur de St-Imier : « On a quand même un sentiment de gâchis »

La décision s’est donc faite à la loterie des tirs aux penalties et à ce petit jeu, c’est Audax-Friul qui a été le plus prompt pour s’imposer dans cette finale de Coupe neuchâteloise de très belle facture. L'entraineur Sébastien Grossin était quant à lui, fier de son groupe et de cette qualification pour la prochaine Coupe de Suisse :

Sébastien Grossin, entraineur d'Audax-Friul :

En effet, Audax-Friul se qualifie pour la prochaine Coupe de Suisse et peut se mettre à rêver d'un potentiel adversaire de prestige à accueillir à Pierre-à-Bot. Du côté de St-Imier, pas de doublé coupe-championnat cette saison, mais une promotion en 2e ligue interrégionale plus que méritée pour les joueurs d’Alain Villard. /dje


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus