Sadry Ben Brahim est le nouveau président du FCC

Un nouveau comité central de six membres a été élu avec peu d’enthousiasme mercredi soir lors ...
Sadry Ben Brahim est le nouveau président du FCC

Un nouveau comité central de six membres a été élu avec peu d’enthousiasme mercredi soir lors de l’assemblée générale ordinaire du FC La Chaux-de-Fonds

Le travail ne manquera pas pour Sadry Ben Brahim, nouveau président du FC La Chaux-de-Fonds. Le travail ne manquera pas pour Sadry Ben Brahim, nouveau président du FC La Chaux-de-Fonds.

Le FC La Chaux-de-Fonds tient son nouveau président. Il se nomme Sadry Ben Brahim et succède à Jean-Pierre Massari qui occupait cette fonction par intérim. Le nouvel homme fort de La Charrière œuvre dans l’ombre du club de football depuis quelques mois. Actif dans le domaine des assurances, cet homme de 38 ans est né dans la Métropole horlogère et a toujours vécu dans l’entourage immédiat du FCC, ses grands-parents ayant vécu jusqu’il y a peu à La Charrière. Mais son élection n’a pas fait l’unanimité lors de l’assemblée générale ordinaire du FC La Chaux-de-Fonds mercredi soir. Seul candidat au poste de président, Sadry Ben Brahim a obtenu une petite majorité de 14 voix sur 26. Un nouveau comité central a également été élu avec seulement 8 voix, le reste s’étant abstenu. Il sera composé de Walter Dos Reis en qualité de vice-président, de Pierre-André Lagger, qui s’occupera de la direction sportive, de Julien Prétot, ancien joueur du FCC qui sera en charge de la partie sponsoring et marketing, de Raphaël Ordinaire et de Vincent Baeni. Enfin Amélie Gogniat épaulera le comité au niveau de l’aspect administratif.


Une dette de 250'000 francs au 30 juin 2018

Le FC La Chaux-de-Fonds reste dans une situation financière difficile. La dette s’élevait à un peu moins de 250'000 francs au 30 juin 2018. Elle a été réduite d’environ 100'000 francs depuis, précise Sadry Ben Brahim. L’objectif prioritaire du nouveau comité élu est clair : assainir au plus vite les finances pour repartir sur des bases saines. La première démarche consistera en la mise en place d’une collaboration avec une fiduciaire. /jpp



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus