Le FCC panse ses plaies

Le FC La Chaux-de-Fonds demeure dans une situation sportive compliquée mais la priorité reste ...
Le FCC panse ses plaies

Le FC La Chaux-de-Fonds demeure dans une situation sportive compliquée mais la priorité reste d’éviter la faillite, ce qui est en bonne voie, selon le président par intérim du club, Jean-Pierre Massari

Malgré les mauvais résultats du FC La Chaux-de-Fonds, l'entraîneur Joël Corminboeuf n'est pas menacé. Malgré les mauvais résultats du FC La Chaux-de-Fonds, l'entraîneur Joël Corminboeuf n'est pas menacé.

Le FC La Chaux-de-Fonds demeure en mode survie mais la confiance reste de mise. Après les départs du président François Meuris et de son bras droit Christophe Maraux, le calme est revenu dans les couloirs de La Charrière. Mais le risque de faillite n’est pas encore totalement écarté. C’est d’ailleurs la priorité numéro une des dirigeants actuels qui s’attellent à trouver de l’argent pour rembourser les arriérés. « L’assainissement est en bonne voie », assure le président par intérim Jean-Pierre Massari. Le FCC peut compter sur un comité élargi composé désormais de sept personnes. L’ancien joueur des « jaune et bleu » Julien Prétot est notamment venu en renfort.

Le président d’honneur Freddy Rumo continue également de prêter main-forte au club à sa manière.

L’autre aspect préoccupant est sportif. Le FCC est actuellement bon dernier en Promotion League de football avec seulement six points en 13 matches, une petite victoire au compteur et 43 buts encaissés. L’entraîneur Joël Corminbœuf n’est toutefois pas menacé, affirme Jean-Pierre Massari. « Il a le soutien du comité et l’équipe est derrière lui », assure-t-il sans détour. Si la situation demeure préoccupante, Jean-Pierre Massari reste confiant et fera tout son possible, avec l’aide de son comité, pour que le club sorte la tête de l’eau. /jpp


Entretien avec Jean-Pierre Massari


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus