De pseudo supporters mais de vrais fauteurs de troubles

La police a dû intervenir sèchement au terme du match de Super League entre Neuchâtel Xamax ...
De pseudo supporters mais de vrais fauteurs de troubles

La police a dû intervenir sèchement au terme du match de Super League entre Neuchâtel Xamax FCS et Sion dimanche pour reconduire par le bon chemin les ultras valaisans à la gare

La police a dû mobiliser 100 personnes pour assurer la sécurité de la rencontre. La police a dû mobiliser 100 personnes pour assurer la sécurité de la rencontre.

Le derby romand dimanche au stade de La Maladière, entre Neuchâtel Xamax FCS et Sion, n’a pas échappé à quelques échauffourées.

Au terme de la partie, les ultras du FC Sion n’ont pas pris le chemin de la gare : ils voulaient en découdre avec les ultras neuchâtelois. La police a dû intervenir.

Après les sommations habituelles, elle a fait usage d’une dizaine de tirs avec des balles en caoutchouc et utiliser des grenades détonantes et du spray au poivre.

Quelques dommages ont été constatés sur la signalisation, des vitrines et sur des véhicules. Personne n’a été blessé.

Il a été nécessaire d’engager plus de 100 policiers dont des renforts  venus d’autres cantons pour assurer la sécurité de ce match à risque.

Une enquête de la Police neuchâteloise est en cours afin d’identifier les fauteurs de troubles qui feront l’objet de dénonciation. /mne-comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus