La Suisse passera du dribble à la samba

L'équipe de Suisse de football aura le redoutable honneur de défier le Brésil à la Coupe du ...
La Suisse passera du dribble à la samba

L’équipe nationale de football figure dans le groupe E avec le Brésil, le Costa Rica et la Serbie pour la Coupe du monde 2018 en Russie

L'équipe de Suisse de football aura le redoutable honneur de défier le Brésil à la Coupe du monde 2018 en Russie (14 juin-15 juillet). Le tirage au sort s'est tenu vendredi à Moscou. Placée dans le groupe E avec le Costa Rica et la Serbie, la sélection de Vladimir Petkovic affrontera les quintuples champions du monde d'entrée de jeu, le 17 juin à Rostov. Le deuxième match aura lieu le 22 juin à Kaliningrad contre la Serbie et le troisième le 27 juin à Nijni Novgorod contre le Costa Rica. En cas de qualification en 8e de finale, la Suisse croisera une équipe du groupe F, celui de l'Allemagne, du Mexique et de la Suède.

Le match d'ouverture, le 14 juin à Moscou, opposera la Russie à l'Arabie Saoudite. Le pays organisateur a été plutôt verni avec une poule où figurent également l'Egypte et l'Uruguay. La France a elle aussi été épargnée dans un groupe C où elle fréquentera l'Australie, le Pérou et le Danemark. A noter le duel du groupe B entre l'Espagne et le Portugal (avec le Maroc et l'Iran). Le groupe D est composé de l'Argentine, de l'Islande, de la Croatie et du Nigeria et promet une belle foire d'empoignes. Le Belgique, avec le Panama, la Tunisie et l'Angleterre dans la poule G, semble avoir une belle carte à jouer. Surtout que les Diables rouges affronteraient en 8es de finale une équipe du groupe H: Pologne, Sénégal, Colombie et Japon. /ats

L'analyse de l'ancien international Patrick Sylvestre


Actualisé le

 

Actualités suivantes