La fusion à la trappe

L’AJF garde le ballon sur Berne. L’Association Jurassienne de Football ne quittera pas l’Association ...
La fusion à la trappe

Etienne Cattin, le président de l'AJF Etienne Cattin, le président de l'AJF

L’AJF garde le ballon sur Berne. L’Association Jurassienne de Football ne quittera pas l’Association de Football Berne/Jura. Les délégués des clubs de l’AJF en ont décidé ainsi vendredi soir lors d’une assemblée générale extraordinaire aux Genevez. Ils ont rejeté le projet de fusion avec l’Association Neuchâteloise de Football (ANF).

Le mariage en tête 

L’union a pourtant recueilli 66% d’avis favorables (34 clubs du Jura et du Jura bernois sur 51). Il en fallait 75% pour que le projet puisse aller de l’avant. Les 17 refus ont donc suffi à faire capoter le mariage avec l’ANF. Le projet de fusion est ainsi refusé et abandonné.

Peu de discussions 

Le discours du président de l’AJF n’a pas eu l’effet escompté. Etienne Cattin a rappelé les arguments qui ont poussé le comité central à militer pour cette fusion. Seuls deux clubs ont ensuite pris la parole : l’US Boncourt et le FC Alle. Ils ont voulu apporter leur soutien à l’AJF. Aucun club opposé au projet ne s’est exprimé. « C’est une déception, mais ce n’est pas la fin du monde », a réagi Etienne Cattin. Il assure vouloir « respecter la décision des clubs ». Quant à l’avenir du comité central, le président ne ferme aucune porte : « on fera le point pour notre futur lors d’une prochaine séance ».

La grimace neuchâteloise 

Présent lors de cette assemblée, Alain Grosjean n’a pas caché sa déception à l’issue du vote. Le président de l’ANF s’est surtout dit « déçu pour le comité de l’AJF. Le projet était peut-être un peu trop rapide et pas assez bien ficelé ». Cette décision n’aura aucune incidence sur le futur de l’Association Neuchâteloise de Football. /msc


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus