La Suisse solide face au Lichtenstein

L'équipe de Suisse a battu avec autorité le Liechtenstein 3 à 0, lors d'un match amical à Thoune ...
La Suisse solide face au Lichtenstein

Xherdan Shaqiri, auteur du 2e but. Xherdan Shaqiri, auteur du 2e but.

L'équipe de Suisse a battu avec autorité le Liechtenstein 3 à 0, lors d'un match amical à Thoune qui doit servir de préparation au déplacement de dimanche en Lituanie, pour le compte des éliminatoires de l'Euro 2016. Objectif atteint pour Vladimir Petkovic et ses joueurs.

La Suisse a globalement fait le match que l'on était en droit de lui demander. Elle a outrageusement dominé ses modestes (et pour beaucoup amateurs) adversaires, elle a produit un football offensif, elle a survolé les débats et elle a marqué, quoique pas assez concernant ce dernier point.

Puisqu'il s'est agi d'une rencontre amicale et puisque six changements ont été effectués par Vladimir Petkovic, il convient de scinder en deux l'analyse de la performance de la formation de Petkovic.

Doublé de Dzemaili

La première mi-temps a accouché d'une nouvelle rassurante : avec sa qualité de course, François Moubandje offre une solution de remplacement intéressante à Ricardo Rodriguez, l'habituel titulaire du poste de latéral gauche. Le Toulousain s'est du reste montré assez précis dans ses centres, comme sur celui qui a trouvé un Pajtim Kasami dont la frappe s'est écrasée sur la transversale après 51 secondes de jeu seulement.

Kasami, justement, a livré la marchandise mais sans plus (il a encore vu une de ses frappes être détournée par le portier sur le poteau à la 85e). On attendait un peu plus du milieu de l'Olympiakos, notamment dans la percussion offensive. Constat identique dans le jeu pour Blerim Dzemaili, mais pas dans l'impact devant, puisque le demi de Galatasaray a ouvert le score à la 29e et inscrit sur coup franc le 3-0 à la 68e. Auteur d'un service parfait sur le 1-0, Xherdan Shaqiri s'est lui-même fait l'auteur du deuxième but (son seizième en quarante-cinq sélections) à l'heure de jeu sur une très belle frappe dans la lucarne. L'Interiste est tout simplement indispensable à cette équipe.

 

Mehmedi insuffisant

Désorganisée par les quatre changements effectués à la pause, la Suisse a manqué son entame de seconde période. Et le néophyte Marwin Hitz, presque totalement désoeuvré jusque-là, a même dû réaliser un immense arrêt sur un tir de Hasler à la 49e. Comme quoi, l'entraîneur des portiers Patrick Foletti a eu raison de garder son protégé sur le terrain pendant la mi-temps pour l'échauffer une deuxième fois...

La plus grande déception est une fois de plus venue de la ligne d'attaque de Vladimir Petkovic, d'Admir Mehmedi et de Josip Drmic en particulier. Pas toujours servis dans les meilleures conditions il est vrai, les deux anciens joueurs du FC Zurich auraient dû se mettre beaucoup plus en évidence. Capitaine et patron de la défense liechtensteinoise, le vétéran Mario Frick (40 ans) disputait il y a deux semaines de cela encore une rencontre avec Balzers II contre Sargans en... 3e ligue, soit la septième division helvétique !

Le manque de réalisme de Mehmedi pose problème, l'attaquant de Fribourg ayant eu plusieurs opportunités de marquer. Comme lors d'un duel un contre un remporté par Peter Jehle à la 35e. Entré pour Shaqiri à la 63e, Breel Embolo a été très discret.

Face à si peu d'opposition, difficile de juger les prestations de Timm Klose titulaire en défense centrale, de Valon Behrami aligné en pointe basse du triangle médian à la place de Gökhan Inler ou de Gelson Fernandes qui l'a remplacé à la pause. /ats-aju


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus