Les détails du Tour de Romandie connus 

Les étapes de la plus importante épreuve cycliste du pays resteront les mêmes que l’année dernière ...
Les détails du Tour de Romandie connus 

Les étapes de la plus importante épreuve cycliste du pays resteront les mêmes que l’année dernière : la 2e étape La Neuveville - St-Imier,  jeudi 29 avril,  est conservée et passera par le territoire neuchâtelois

Le Tour de Romandie sera de passage dans l'Arc jurassien fin avril entre La Neuveville et St-Imier. (photo : archives/Pierre Boldt). Le Tour de Romandie sera de passage dans l'Arc jurassien fin avril entre La Neuveville et St-Imier. (photo : archives/Pierre Boldt).

Annulé en 2020, le Tour de Romandie repartira le mardi 27 avril à Oron-la-Ville pour se terminer le dimanche 2 mai à Fribourg pour le contre-la-montre. Double vainqueur en titre, Primoz Roglic sera absent, mais la présence de Marc Hirschi est gage de spectacle.

Victime du coronavirus, l'épreuve romande n'avait pu avoir lieu l'an dernier. Pour sa 74e édition, les organisateurs ont conservé les mêmes étapes que pour l'édition 2020. Les coureurs effectueront donc comme prévu leur 2e étape La Neuveville - St-Imier le jeudi 29 avril . Une étape truffées de difficultés avec les ascensions sur le Plateau de Diesse, Chaumont, les Bugnenets, Mt-Crosin, les Pontins et enfin la Vue-des-Alpes à 17 kilomètres de l’arrivée. Si le menu est musclé, c’est peut-être bien la descente sur les Convers, après la Vue-des-Alpes qui pourrait faire office de juge de paix, comme l’explique Bernard Bärtschi, le concepteur du parcours…



Bernard Bärtsch, concepteur du parcours

L'étape Aigle - Martigny, qui devait servir de test pour les championnats du monde 2020, annulés eux aussi, ne comportera plus l'ascension de la Petite Forclaz. La montée de Chamoson la remplacera. Les sprinters devront sans doute se contenter de l'étape d'Estavayer pour servir leurs desseins mais celle-ci offrira tout de même une dénivellation de plus de 2000 m.

L'étape-reine se disputera entre Sion et Thyon 2000. Ce sera la première fois de la saison que les coureurs friseront les 2000 m. Richard Chassot, le patron de l'épreuve, a précisé qu'il avait déjà mis au point du plan B en cas de mauvais temps. Le classement général prendra sa forme définitive avec le contre-la-montre de Fribourg. Le tracé de 16 km comptera la rude montée de la Lorette (17%) - sans spectateur - au début de parcours.


Un trio de rouleurs

Vainqueur en 2018 et 2019, Roglic a renoncé briguer la passe de trois après un début de saison chargé. Il vient de remporter le Tour du Pays basque. La victoire est donc remise en jeu pour des coureurs comme le Colombien Miguel Lopez (Movistar), l'Australien Richie Porte et le Gallois Geraint Thomas (les deux Ineos), l'Allemand Lennard Kämna (Bora).

Côté suisse, Marc Hirschi, qui avait pris un peu de retard en raison de problèmes à la hanche, devrait se montrer particulièrement à l'aise avec le profil des étapes romandes. Stefan Küng et Sébastien Reichenbach seront de la partie chez Groupama. Le Thurgovien, champion d'Europe du contre-la-montre, livrera un duel épique au champion du monde italien, Filippo Ganna à Oron et à Fribourg. Un autre Thurgovien, Stefan Bissegger (EF Education First) se mêlera à la bataille du chrono.

Les dix-neuf équipes du World Tour seront au départ. Les organisateurs ont réservé une place pour une vingtième équipe. Dans l'idéal pour une sélection de Swiss-Cycling. Une décision de l'UCI devrait tomber dans les jours qui viennent. /ATS-vre-mne



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus