Valère Thiébaud en piste pour l'Olympe

Le jeune cycliste du Val-de-Ruz vise une sélection pour les Jeux de Tokyo 2020 avec le quatuor ...
Valère Thiébaud en piste pour l'Olympe

Le jeune cycliste du Val-de-Ruz vise une sélection pour les Jeux de Tokyo 2020 avec le quatuor helvétique de la poursuite par équipes. Et c'est plutôt bien parti 

Valère Thiébaud peut porter fièrement son maillot de l'équipe de Suisse. Valère Thiébaud peut porter fièrement son maillot de l'équipe de Suisse.

Valère Thiébaud est bien lancé pour décrocher une sélection aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 avec les cyclistes suisses de la poursuite par équipes. 

Agé de 20 ans, le pistard du Val-de-Ruz figurait dans le quatuor helvétique qui a pulvérisé le record national de la spécialité lors des championnats d’Europe sur piste. C’était le 17 octobre dernier aux Pays-Bas : les pistards à croix blanche avaient roulé à plus de 62 kilomètres heure de moyenne, réalisant un temps de 3 minutes 52 secondes 860 sur les quatre kilomètres de l'épreuve. Les Suisses occupent actuellement le troisième rang du ranking mondial.

Valère Thiébaud sera-t-il du voyage à Tokyo ? Le pistard de Vilars en a les moyens. Mais pour parvenir à ses fins, il sait aussi qu’il doit faire passer en priorité les intérêts de l’équipe de Suisse avant les siens.

Valère Thiébaud roule pour l'équipe 

Valère Thiébaud est le benjamin du cadre national de la poursuite par équipes. Il a démontré cette année qu’il était tout à fait à la hauteur de ses coéquipiers plus chevronnés. L’habitant de Vilars se caractérise surtout « par sa capacité à tourner très vite les jambes », souligne son entraîneur Jean-Marc Divorne. Valère Thiébaud dispose d’une vélocité hors du commun : « Un talent naturel ». C’est un atout indéniable sur la piste où les vélos sont démunis de vitesse. Valère Thiébaud manque peut-être encore de puissance. Mais il a une belle marge de progression devant lui.

Valère Thiébaud peut progresser 

Valère Thiébaud Valère Thiébaud

Tokyo 2020 : il n’y a que cela qui compte désormais pour Valère Thiébaud. Si c’est plutôt bien parti, les championnats du monde sur piste, en mars prochain à Berlin, constitueront l’échéance réellement décisive pour permettre aux Suisses de décrocher ou non leur sélection olympique. Valère Thiébaud est persuadé que ses coéquipiers et lui sont encore capables de s’améliorer. Tous les détails comptent pour gagner des centièmes. Les facteurs extérieurs, comme la position sur le vélo et le matériel, ne sont par exemple surtout pas à négliger. 

L'analyse technique de Valère Thiébaud 

Prochaine échéance, qui a valeur de test aussi, pour Valère Thiébaud et ses coéquipiers : la Coupe du monde sur piste qui se tiendra début décembre à Hong Kong. /mne


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus