La messe est pratiquement dite

Boston a fait un pas sans doute décisif vers la conquête d’un 18e titre. Les Celtics se sont ...
La messe est pratiquement dite

La messe est pratiquement dite

Photo: KEYSTONE/EPA/ADAM DAVIS

Boston a fait un pas sans doute décisif vers la conquête d’un 18e titre. Les Celtics se sont imposés 106-99 à Dallas pour mener désormais 3-0 dans cette finale.

Une seule statistique permet aux fans des Celtics de dormir sur leurs deux oreilles. Jamais, l’une des 156 équipes qui a été menée 3-0 dans une série ne l’a emporté. Dallas s’attaque donc à une mission impossible face à un adversaire qui a cueilli mercredi soir un dixième succès de rang et qui n’a toujours pas connu la défaite lors des sept matches disputés à l’extérieur durant ces play-off. Le huitième aura lieu vendredi.

Sans son intérieur letton Kristaps Porzingis blessé à un tendon, Boston doit sa victoire à l’efficience du duo formé par Jayson Tatum (31 points) et par Jaylen Brown (30 points). Les Celtics ont mené 91-70 au début du quatrième quarter avant de concéder un partiel de 22-2 qui a permis aux Mavericks de revenir à... 1 point (93-92) à 3’37’’ du buzzer. Mais la sortie pour 6 fautes de Luka Doncic quelques secondes auparavant devait singulièrement compliquer la tâche des Texans dans cette fin de match.

Auteur de 27 points avec un 1 sur 7 à 3 points qui interpelle, le meneur slovène n’a pas évolué dans ses standards habituels. Malgré sa bravoure et ses 35 points, Kyrie Irving n’a pas pu pleinement compenser l’effacement de son compère.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus