Atlanta sorti en six matches par Milwaukee

Clint Capela devra patienter avant de disputer sa première finale NBA. Atlanta s'est en effet ...
Atlanta sorti en six matches par Milwaukee

Atlanta sorti en six matches par Milwaukee

Photo: KEYSTONE/EPA/JOHN AMIS

Clint Capela devra patienter avant de disputer sa première finale NBA.

Atlanta s'est en effet incliné en six matches en finale de la Conférence Est face à Milwaukee, qui est venu s'imposer 118-107 samedi en Géorgie lors de l'acte VI.

C'est la troisième fois que Clint Capela échoue aux portes de la finale. Le pivot des Genevois avait déjà vécu cette désillusion sous le maillot des Rockets en 2015 pour sa saison de 'rookie', puis en 2018 alors qu'il était membre du cinq de base. Houston avait été à chaque fois battu par les Warriors de Stephen Curry.

Transféré en février 2020 à Atlanta, Clint Capela n'a pas connu plus de bonheur pour sa première saison à l'Est. Les Hawks avaient pourtant récupéré leur meneur Trae Young, qui avait manqué les deux précédents matches en raison d'une blessure à un pied, alors que les Bucks évoluaient toujours sans le double MVP Giannis Antetokounmpo.

Mais Milwaukee a parfaitement géré l'absence de sa star, comme lors du match no 5. Kris Middleton a ainsi brillé en réussissant 32 points, 7 assists, 4 rebonds et 3 interceptions. L'ailier a notamment inscrit 23 points dans un troisième quart-temps décisif, au terme duquel les Bucks comptaient 19 longueurs d'avance (91-72).

14 points et 9 rebonds pour Capela

Du côté des Hawks, Trae Young a dû se contenter de 14 points (à 0 sur 6 à 3 points), 9 assists et 4 rebonds, le meilleur marqueur étant Cam Reddish (21 points en sortant du banc). Clint Capela s'est pour sa part fait l'auteur de 14 points et 9 rebonds - dont 7 en phase offensive - pour un différentiel de -5.

Meilleur rebondeur de la Ligue en saison régulière avec 14,3 prises par match, le Meyrinois n'a pas eu le même rendement lors des play-off. Il a tourné à 9,8 points - contre 15,2 dans le championnat régulier - et 11,3 rebonds par match, ses moyennes chutant même à 9,5 points et 10,3 prises face aux Bucks.

Une première depuis 1974

Des Bucks qui atteignent la finale pour la première fois depuis 1974. A l'époque, la franchise était emmenée par les stars Kareem Abdul-Jabbar et Oscar Robertson, qui avaient mené Milwaukee à son unique titre de champion en 1971. Les Bucks défieront en finale les Phoenix Suns, qui auront l'avantage du parquet.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus