Le Raid Neuchaventure à l’aveugle : « Il faut juste faire confiance ! »

La 18e édition de l’épreuve multisports, qui s’est courue ce samedi dans la vallée de La Brévine ...
Le Raid Neuchaventure à l’aveugle : « Il faut juste faire confiance ! »

La 18e édition de l’épreuve multisports, qui s’est courue ce samedi dans la vallée de La Brévine, proposait un passage en forêt les yeux bandés, où le raider était guidé vocalement par son coéquipier. Reportage.

Le Raid Neuchaventure 2024, à l'aveugle sur quelques mètres dans la forêt du Prévoux. Le Raid Neuchaventure 2024, à l'aveugle sur quelques mètres dans la forêt du Prévoux.

Un frisson d’aventure plutôt que l’adrénaline de la pure compétition. C’est la fibre du Raid Neuchaventure et ça plaît toujours autant aux sportifs de la région : 130 duos sont arrivés au bout de l’un des deux parcours multisports proposés lors de cette 18e édition, qui s’est courue ce samedi dans la vallée de La Brévine. Antoine et Maxime Béguin se sont imposés sur le grand parcours (43 km, +1600 m) en 4h01’18’’. Sur le « petit » tracé (26 km, +650 m), Yann Castagné et Bastien Lambercier ont été les plus rapides en 2h02’46’’.

« Depuis qu’on a supprimé le tout grand parcours », il y a une augmentation de la participation « sur le petit parcours. C’est notre catégorie parent-enfant qui a un succès énorme », se félicite David Gadler, membre du comité d’organisation. 

David Gadler : « Techniquement, c’était difficile pour ceux qui n’avaient pas fait beaucoup de course d’orientation. »

VTT, course d’orientation, roller et trottinette étaient au programme cette année. Il fallait aussi résoudre une énigme, réussir un slalom tracé dans une pente raide et franchir un passage en forêt à l’aveugle, bandeau sur les yeux, guidé vocalement par son coéquipier sur une cinquantaine de mètres, du côté du Prévoux. /vco

Notre reportage sur le passage à l'aveugle du Raid Neuchaventure :


Actualisé le