Soleil de plomb pour le Swiss Canyon Trail

Les conditions ont été éprouvantes samedi lors de la course organisée au Val-de-Travers. Si ...
Soleil de plomb pour le Swiss Canyon Trail

Les conditions ont été éprouvantes samedi lors de la course organisée au Val-de-Travers. Si la manifestation a connu un très large succès, de nombreux athlètes ont dû jeter l’éponge en raison des fortes chaleurs sur le parcours

L'Allemande Katharina Hartmuth tout sourire après son succès lors des 81km dames.  L'Allemande Katharina Hartmuth tout sourire après son succès lors des 81km dames.

Le Swiss Canyon Trail 2022 a eu chaud, très chaud. La course organisée samedi dans le Val-de-Travers a couronné les courageux qui ont su dompter des conditions particulières. Alors que les orages de la nuit de vendredi à samedi ont bousculé la région, la course s’est tenue sous des chaleurs presque tropicales, de quoi mettre les organismes à l'épreuve.


Les Français triomphent

Dans la catégorie reine des 111 km, les Français Benoît Girondel et Hugo Deck ont bouclé leur pensum main dans la main en 11h49’6’’. Chez les dames, Emilie Maroteaux, qui faisait figure de favori, a ravi la première place avec un temps de 14h24’14’’.

Sur 81km, un autre Français Germain Grangier a mis tout le monde d’accord et repoussé ses poursuivants à presque 45 minutes en inscrivant un temps de 7h34’31’’ au tableau. Enfin dans la même catégorie mais chez les dames, l’Allemande Katharina Hartmuth a empoché la victoire avec un temps de 9h11’43’’.

Le Flamand Kaz Verstraete a terminé 2e des 81km en 8h16’42’’, une performance qui l’a réjoui

Abandons à la pelle

Durant la journée, la chaleur torride a surpris bon nombre de coureurs qui ont même parfois dû jeter l’éponge. Samedi sur les coups de 19h30, 60 coureurs avaient abandonné dans les différentes catégories, dont Laurence Yerly, qui pointait tout de même à la 2e place provisoire du 111km. Le directeur de l'épreuve, Patrick Christinat, a d'ailleurs passé la majeure partie de l'après-midi sur le terrain à rapatrier les différents athlètes qui ont renoncé, pour la plupart, en raison des températures.

La chargée de communication du Swiss Canyon Trail, Virginie Ducrot

Des têtes connues

À savoir encore que l’ancienne médaillée olympique de triathlon Magali Di Marco a aussi participé à la course. La Chaux-de-Fonnière exilée en Valais depuis plusieurs années en a profité pour prendre la première place de sa catégorie – seniors 2 – en 51km et la quatrième au total chez les dames. Presque 12 ans après sa retraite sportive, l’ancienne triathlète avoue participer à un voire deux trails par année pour le plaisir.

L'ancienne médaillée olympique de triathlon, Magali Di Marco, était aussi de la partie

La médaillée de bronze du triathlon olympique de Sydney, Magali Di Marco, a montré qu'elle avait encore le niveau. La médaillée de bronze du triathlon olympique de Sydney, Magali Di Marco, a montré qu'elle avait encore le niveau.

En définitive, cette édition 2022 du Swiss Canyon Trail est d’ores et déjà un beau succès avec 2300 inscrits et la participation d'athlètes issus de 30 pays différents. L'édition précédente où le masque et les tests antigéniques étaient de mise semble déjà bien loin. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes