Hamilton s'offre un 97e succès aisé

Le champion du monde en titre Lewis Hamilton a décroché dimanche au Portugal sa 97e victoire ...
Hamilton s'offre un 97e succès aisé

Hamilton s'offre un 97e succès aisé

Photo: KEYSTONE/AP/Manu Fernandez

Le champion du monde en titre Lewis Hamilton a décroché dimanche au Portugal sa 97e victoire en Formule 1.

Le Britannique a survolé les débats pour devancer de près de 30'' son dauphin néerlandais Max Verstappen (Red Bull) sur le circuit de Portimão.

Privé d'une historique 100e pole position pour moins d'un centième par son coéquipier Valtteri Bottas, Lewis Hamilton s'est donc consolé de la meilleure des manières. Le septuple champion du monde creuse un premier écart après ce deuxième succès en trois courses dans cet exercice 2021.

Son principal rival, Max Verstappen, vainqueur du précédent GP à Imola, accuse désormais huit longueurs de retard. Troisième dimanche à plus de 33'' de son coéquipier, le Finlandais Valtteri Bottas remonte au 4e rang du classement général, dont la 3e place est toujours occupée par le Britannique Lando Norris (5e dimanche).

Sang-froid

Avec son sang froid habituel, Lewis Hamilton ne s'est pas laissé perturber quand Max Verstappen l'a dépassé dans le 7e tour, alors que la course reprenait après une sortie de la voiture de sécurité. Au 11e tour, le voilà repassant devant le Néerlandais, puis devant un Valtteri Bottas en manque de rythme au 20e.

Verstappen, lui, a pris l'avantage sur le Finlandais au 37e des 66 tours de ce GP. D'abord attribué au pilote Red Bull, le point du meilleur tour revient finalement à Bottas, le no 33 ayant réalisé son chrono en dépassant les limites de la piste. Coïncidence, la veille, Verstappen aurait également pu s'offrir la pole position si son temps n'avait pas été annulé pour les mêmes raisons.

Le Mexicain Sergio Perez (Red Bull), Lando Norris (McLaren), le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari), le Français Esteban Ocon (Alpine), son équipier espagnol Fernando Alonso, l'Australien Daniel Ricciardo (McLaren), 16e sur la grille, et le Français Pierre Gasly (AlphaTauri) complètent le top 10.

Räikkönen abandonne

Il n'y a eu qu'un seul abandon à déplorer, celui de Kimi Räikkönen (Alfa Romeo). Le Finlandais a été contraint de jeter l'éponge après un contact avec... son équipier Antonio Giovinazzi à l'entrée du 2e tour. L'Italien a terminé au 12e rang. Alfa Romeo est donc toujours en quête d'un premier point cette saison.

Cette quête ne prendra pas fin sur le tapis vert. Les commissaires de course ont maintenu la pénalité de 30'' imposée à Kimi Räikkönen après le Grand Prix d'Emilie-Romagne, que le Finlandais avait terminé au 9e rang avant d'être déclassé au 13e. Alfa Romeo a présenté de nouveaux éléments qui ont été rejetés.

/ATS
 

Actualités suivantes