Union Neuchâtel battu sans rougir

Les Unionistes ont subi la loi de Fribourg Olympic 67-56 samedi soir à domicile en Swiss Basketball ...
Union Neuchâtel battu sans rougir

Les Unionistes ont subi la loi de Fribourg Olympic 67-56 samedi soir à domicile en Swiss Basketball League. Ils ont fait douter les champions de Suisse en titre pendant presque l'intégralité du match

Daniel Giddens a été très précieux sous les paniers. (photo Albin Tissier) Daniel Giddens a été très précieux sous les paniers. (photo Albin Tissier)

Union Neuchâtel peut garder la tête haute. L’équipe de Mitar Trivunovic s’est certes inclinée 67-56 samedi soir à domicile contre Fribourg Olympic lors de la 2e journée de Swiss Basketball League. La jeune phalange unioniste a fait mieux que de résister face à l’épouvantail du championnat. Elle n’a jamais rendu les armes et elle a très longtemps fait douter les Fribourgeois.

Les protégés de Mitar Trivunovic ont tout d’abord livré une première mi-temps qui doit servir de référence pour la suite de la saison. Ils menaient même d’un point à la pause (29-28), fournissant une prestation défensive de haute tenue.

Public de retour

Les Neuchâtelois n’ont fort logiquement pas réussi à conserver ce très mince avantage contre les champions de Suisse en titre qui disposent toujours d’une force de frappe impressionnante. Samedi soir, la profondeur de banc a fait la différence : Mitar Trivunovic a tourné avec sept joueurs pendant que son vis-à-vis, Petar Aleksic, possédait dix éléments majeurs. Le nombre de rotations a pesé lourd dans la balance. Mais les Unionistes ont résisté tant et plus. Avec le soutien d’un public de retour dans les gradins, ils sont même revenus à deux longueurs de leur adversaire à trois minutes de la fin. Ils leur a manqué la fraîcheur et la lucidité nécessaires pour passer l’épaule.

A l'issue du match, la déception d'avoir raté quelque chose de grand l'emportait sur la fierté d'avoir poussé Fribourg Olympic dans ses derniers retranchements.

La déception de Killian Martin

En conclusion, les hommes de Mitar Trivunovic ont affiché une combativité et un esprit collectif qui, à force de persévérance, pourrait leur servir pour la suite de la saison. Un autre combat difficile les attend toutefois mercredi déjà au Tessin, lors de la troisième journée du 3e championnat, face à l’ambitieux Massagno. /mne

Télégramme

Union Neuchâtel – Fribourg Olympic 56-67 (9-14 20-14 10-15 17-24)

Salle de la Riveraine, 800 spectateurs

Arbitres : Stojcev/Balletta/Gharib

Union Neuchâtel : Fofana (8 points/3 fautes), Mehic (0/1), Granvorka (7/4), Colon (11/4), Martin (9/4), Anabir (9/2), Timberlake (2/1), Giddens (10/3)

Fribourg Olympic : Mijanic (13/2), Mbala (16/3), Mitchell (6/3), Jankovic (5/3), Gravet (5/2), Diggs (3/2), Zinn (2/1), Cotture (4/1), Solca (3/0), Jurkovitz (10/1).


Résultats: Lions de Genève - SAM Massagno 64-76 (36-33). Starwings Bâle - Boncourt 91-82 (41-31). Union Neuchâtel - Fribourg Olympic 56-67 (29-28). Swiss Central - Monthey-Chablais 86-74 (37-32).

Classement: 1. Fribourg Olympic 2/4 (167-113). 2. SAM Massagno 2/4 (165-129). 3. Nyon 1/2 (80-71). 4. Starwings Bâle 2/2 (156-171). 5. Boncourt 2/2 (179-163). 6. Lions de Genève 2/2 (130-130). 7. Swiss Central 2/2 (143-174). 8. Lugano Tigers 1/0 (72-97). 9. Union Neuchâtel 2/0 (127-147). 10. Monthey-Chablais 2/0 (128-152).


Le détail des statistiques



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus