Le coup de massue des primes maladie

Les primes d’assurance maladie prennent l’ascenseur l’an prochain. Une hausse de 4,5% est annoncée au niveau suisse, elle se monte à 5,6% dans le canton de Neuchâtel.

Limiter cette croissance semble compliqué. Les Suisses consomment toujours davantage de prestations médicales qui sont souvent plus onéreuses, et ils vieillissent. La Confédération estime avoir fait sa part et les assureurs disent ne pas pouvoir en faire plus. Un chiffre qui inquiète particulièrement est la hausse importante des primes pour les enfants. Jérôme Favre:

L’ampleur de l’augmentation indigne les gouvernements des cantons concernés comme le Jura et Neuchâtel. Du côté de la Fédération romande des consommateurs, pas question pour autant de relancer le projet d’une caisse publique gérée par les cantons. L’idée reste gelée, faute d’écho en Suisse alémanique. Au téléphone de Gabriel de Weck, le secrétaire général de la FRC, Mathieu Fleury, avoue un sentiment d’impuissance:

La hausse des primes, c'est le sujet central commenté ce mardi matin dans la presse suisse. Le Médianaute de Julien Hirt:


Actualisé le