Le réaménagement du Vieux-Châtel se concrétise

Un immeuble à l’est, un jardin public à l’ouest : le réaménagement des anciennes serres de ...
Le réaménagement du Vieux-Châtel se concrétise

Vieux-Châtel, projet, réaménagement, concours, lauréat

Un immeuble à l’est, un jardin public à l’ouest : le réaménagement des anciennes serres de la Ville de Neuchâtel se concrétise. Le lauréat du concours d’architecture pour le Vieux-Châtel a été dévoilé vendredi. Il s’agit du bureau d’architectes Binggeli à Bienne et d’Egü architectes paysagistes à Zürich. Neuf projets étaient en lice.

Les lauréats ont imaginé la création d’un immeuble de 13 appartements à l’est de la parcelle, ainsi que la création de 4 logements dans les anciens bâtiments du site.

Ce projet de logement coopératif s’est fait sur la base d’une collaboration entre la Ville de Neuchâtel et la Coopérative d’en face, composée d'un groupe de citoyens habitant Neuchâtel. L’objectif de ce projet est d’offrir une autre forme d’habitat, inscrite dans le développement durable.

Dans cette optique, la vie de quartier se veut davantage collective.  Les habitants auront certes leur appartement, mais certains lieux seront partagés, à l’image de la chambre d’amis, disponible pour tous. De la cuisine, les habitants auront aussi un regard sur la cage d’escalier et donc sur la vie de l’immeuble, grâce à une fenêtre. Ce quartier se veut ainsi un lieu d’échanges entre les voisins et entre les générations qui y vivront.

Il sera aussi placé sous le signe de la mobilité douce. Les futurs locataires devront s’engager à ne pas avoir de voiture individuelle. Seules trois places de parc verront le jour sur le site, réservées aux visiteurs, à des voitures partagées ou à des personnes à mobilité réduite. C’est avant tout les parcs à vélo qui seront favorisés.

 

Un poumon vert au cœur de la ville

Un jardin public est aussi prévu à l’ouest de la parcelle. Les paysagistes qui ont travaillé pour le projet lauréat ont souhaité respecter l’histoire des lieux. Les anciennes serres de la ville devraient ainsi revivre sous forme de potagers.  

Le début des travaux est prévu pour 2016 et l’inauguration à l’horizon 2017-2018. Le projet est devisé à environ 6,5 millions de francs.

Tous les projets soumis dans le cadre de ce concours sont exposés dès samedi et jusqu’au 17 décembre à l’Aula des Jeunes-Rives, à Neuchâtel. /sbe


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus