Votations fédérales: les trois objets soumis au vote balayés

Les votations fédérales se sont soldées dimanche par un triple non. Par 60,5% des voix, le peuple n'a pas voulu augmenter le prix de la vignette autoroutière. L'initiative de l'UDC "pour les familles" a été rejetée par 58,5% des votants, tandis que le texte "1:12 - pour des salaires équitables" a échoué par 65,3%. La participation s'est élevée à 53,6%.

En refusant le renchérissement de la vignette, les Suisses ont enterré du même coup une extension du réseau des routes nationales. La hausse aurait dû financer la reprise par la Confédération de près de 400 kilomètres de routes cantonales et permis la réalisation de contournement comme ceux du Locle et de La Chaux-de-Fonds (NE).

Neuchâtel est d'ailleurs le canton le plus tenté par le projet avec 50,6% de rejet devant Bâle-Ville (51,6%) et Glaris (51,8%). L'opposition a sinon été plus forte que la moyenne en Suisse latine. Champion suisse du "non" avec 69,4%, Fribourg est suivi par le Tessin (67,6%), Genève (66,9%), le Valais (64,9%), Vaud (63,5%) et le Jura (62,5%).

Cadeaux fiscaux refusés

Malgré des résultats très encourageants au début de la campagne dans les sondages, l'initiative de l'UDC a échoué. Les Suisses ont refusé d'accorder une déduction fiscale aux familles gardant leurs enfants à la maison.

Même les cantons qui connaissent un tel coup de pouce ont dit "non": le texte est rejeté en Valais, à Zoug et à Lucerne respectivement à 57,6% 56,2% et 54,9%. Même dans les cantons les plus conservateurs, le "oui" était à la peine.

Grands patrons épargnés

Enfin, aucun canton n'a accepté l'initiative exigeant que dans les entreprises, le salaire le plus haut ne dépasse pas de plus de douze fois le plus bas. Il s'en est fallu de 2100 voix pour que texte 1:12 soit adopté au Tessin (51% de non). Dans le Jura, le taux de refus a stagné à 52,2%, tandis qu'à Neuchâtel, il a atteint 55,5%.

Les Genevois se sont opposés à l'initiative par 56,9% des voix et les Fribourgeois par 61,9%. Le refus des Vaudois s'est élevé à 61,9%, alors que celui des Valaisans a atteint 67,3%. Les champions du non ont été les Zougois, avec 77% des voix. Ils sont talonnés par les Schwytzois (76,7%) et les Nidwaldiens (74,8%).

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes