Vaud: un forcené se retranche à son domicile

Un habitant de la commune d'Ependes (VD) s'est retranché dans son appartement dimanche matin vers 5h30. Le forcené, un Suisse âgé de 45 ans, potentiellement dangereux, a été appréhendé cinq heures plus tard par des hommes du Détachement d'action rapide et de dissuasion (DARD).

La police du Nord Vaudois a été dépêchée vers 05h30 à Ependes suite à du bruit dans le village, a indiqué la police cantonale dans un communiqué. En arrivant sur place, les policiers ont constaté qu'une vitre avait été brisée sur une voiture et que des traces de sang menaient dans la cage d'escalier d'un bâtiment.

Arrivés au troisième étage de l'immeuble, une porte palière s'est ouverte et ils ont aperçu un homme ensanglanté qui a immédiatement refermé la porte. Celle-ci n'étant pas verrouillée, les policiers ont pu l'entrebâiller.

Un homme accroupi à côté d'une tronçonneuse

Ils ont alors constaté la présence de ce même homme accroupi au milieu d'un corridor. Une tronçonneuse, des flèches et des couteaux se trouvaient au sol près de lui. A la vue des policiers, l'intéressé s'est réfugié dans une chambre.

Après plusieurs tentatives pour le maîtriser durant lesquels le forcené a saisi une hache, les premiers intervenants ont finalement demandé du renfort. Il n'a plus donné signe de vie.

Produits inflammables dans l'appartement

Selon les premières informations obtenues sur place, le forcené âgé de 45 ans, de nationalité suisse, était susceptible d'utiliser des produits inflammables. Il avait également été mêlé à des conflits de voisinage et des déprédations sur des objets publics.

Plusieurs hommes du Détachement d'action rapide et de dissuasion (DARD), ainsi qu'un membre de la cellule de négociation de la police cantonale vaudoise se sont déplacés à Ependes. Un premier contact a pu être établi avec le forcené.

Ses propos étant incohérents, il a été décidé d'intervenir. Aux environs de 10h15, le DARD a pénétré dans la chambre où l'intéressé a pu être interpellé sans violence. Aucun produit inflammable n'a été retrouvé sur place.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes