Valais: nouveau décès survenu à l'unité de chirurgie viscérale

Un nouveau décès est survenu jeudi dans l'unité de chirurgie viscérale de l'Hôpital du Valais. Le Conseil d'administration de l'établissement examine les circonstances de cette mort. L'information, révélée par "Le Nouvelliste", s'inscrit dans un contexte très tendu après l'ouverture d'une procédure pénale contre un chirurgien et l'ouverture de deux enquêtes, l'une interne et l'autre externe.

"Il semble qu'il y ait eu un autre décès", a indiqué samedi à l'ats le président du conseil d'administration Charles Kleiber, confirmant l'information du quotidien valaisan.

Il assure cependant que le chirurgien mis en cause dans la presse pour plusieurs décès dans le domaine de la chirurgie viscérale n'a pas enfreint son engagement à ne plus opérer pour le moment, comme il en avait fait part lundi dernier devant la presse.

"Lynchage"

M. Kleiber se dit très "fâché" de la tournure des événements. Parlant d'un véritable "lynchage médiatique" à l'encontre du médecin, il regrette que des informations internes filtrent dans la presse.

"Nous réfléchissons à une plainte contre X pour information mensongère et rupture du secret de fonction", a-t-il dit. Il a répété qu'en l'état, le conseil d'administration appliquait entièrement la présomption d'innocence.

Le chirurgien fait l'objet d'une procédure pénale à la suite d'une plainte de la famille d'une patiente décédée au mois d'avril dernier. Par ailleurs, une enquête interne incluant des experts extérieurs a été ouverte. Enfin, le département de la santé a ordonné une expertise médicale externe concernant la chirurgie viscérale à l'Hôpital du Valais.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes