Un touriste suisse tué lors d'un cambriolage sur la côte kényane

Un touriste suisse a été tué par des hommes armés effectuant un cambriolage près d'une très touristique station balnéaire de la côte kényane, a indiqué la police kényane. Un commerçant dont le magasin était visé a été blessé.

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a confirmé à l'ats le décès d'un ressortissant suisse au Kenya. Les criminels avaient cambriolé un magasin près de la plage de Diani, un lieu prisé des touristes étrangers près du port de Mombasa, sur l'Océan indien.

Le touriste suisse "n'était pas visé. Les voleurs semblent lui avoir tiré dessus en prenant la fuite", a dit la source policière, Jack Ekakoro. "Nous avons ouvert une enquête", a-t-il poursuivi.

Mises en garde

Plusieurs ambassades occidentales ont réitéré leurs mises en garde contre les risques d'attentat au Kenya, à la suite de l'attaque du centre commercial Westgate de Nairobi menée fin septembre par un commando islamiste et qui a fait 67 tués. Les ambassades mettent aussi souvent en garde leurs ressortissants contre la criminalité dans le pays.

En 2011, des touristes occidentaux avaient été directement victimes d'attaques dans le pays. Une Française, enlevée puis emmenée en Somalie, était décédée en captivité. Une Britannique, dont le mari avait été tué lors de l'enlèvement, avait été libérée après six mois de détention.

La même année, en novembre 2011, un couple de touristes suisses avait été victime d'une attaque à quelque 250 km de Nairobi. Les Suisses, dont le chauffeur avait été tué, ne semblaient pas directement visés, mais avoir été pris dans un conflit intercommunautaire.

/SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus