Un tiers des ventes d'alcool aux jeunes est illicite

Près d'une fois sur trois, un mineur se fait remettre des boissons alcoolisées dans un commerce ou un restaurant, malgré l'interdiction en vigueur. Selon les 5518 achats tests effectués en 2011, les ventes illicites sont très importantes en soirée.La moyenne nationale du taux de vente d'alcool à des mineurs s'est élevée à 30,4% en 2011, contre 26,8% en 2010. Cette hausse s'explique notamment par l'élargissement des achats tests à de nouvelles régions et de nouveaux points de ventes, indique jeudi la Régie fédérale des alcools (RFA). Vingt-cinq cantons y ont désormais recours. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes