Un des plus chauds mois de juillet de ces 30 dernières années

Malgré la pluie de ces derniers jours et la chute des températures qui l'a suivie, ce mois de juillet est l'un des plus chauds de ces 30 dernières années. Au nord des Alpes, il a fait 2 degrés plus chaud que la moyenne, au sud et en montagne, 1,5 degré, annonce mardi Meteomedia.

Les valeurs moyennes ont été dépassées pratiquement tous les jours du mois de juillet, faisant de ce mois-ci un des plus chauds des 30 dernières années, derrière 1983, 1994 et 2006, remarque Meteomedia. Le soleil a été également plus présent qu'habituellement: il a rayonné entre 50 et 100 heures de plus.

Juillet s'est aussi révélé très humide. Il n'y a eu que six jours sans aucun orage en Suisse, a précisé Joachim Schug de Meteomedia. Plus de 46'000 éclairs ont été enregistrés en Suisse en juillet.

Malgré ces intempéries, certaines régions n'ont pas eu assez de pluie. Dans la région de St-Gall et dans une partie des Grisons, il est tombé entre 35 et 60% de précipitations en moins par rapport à la norme, indique MétéoSuisse dans son bulletin climatologique.

Forte concentration des pollens

Au contraire, la pluie a été excédentaire le long du Jura jusqu'à Schaffhouse, dans le Chablais, dans certains coins du Valais et dans le Bassin lémanique. Dans cette dernière région, les précipitations ont été entre 150 et 200% plus importantes que la norme des 30 dernières années.

Dans son bulletin, MétéoSuisse constate également le fort retard pris dans la floraison des vignes et des tilleuls, survenue entre une et trois semaines plus tard qu'habituellement. Ce retard a conduit à une forte voire très forte concentration des pollens dans l'air, notamment sur le Plateau et les hauteurs du Jura.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes