Ueli Maurer ouvre une conférence visant à réduire les risques

Le président de la Confédération Ueli Maurer a ouvert mardi à Genève la 4e plateforme mondiale pour la réduction des risques de catastrophe organisée par l'ONU. Quelque 4600 experts des gouvernements, du secteur privé, des organisations internationales et du monde académique y participent jusqu'à vendredi.Le chef de la Direction du développement et de la coopération (DDC) Martin Dahinden préside lui la conférence. En ouvrant la réunion, Ueli Maurer a insisté sur le rôle essentiel que doit jouer le secteur privé pour réduire les coûts des catastrophes futures.Selon l'ONU, ces coûts atteignent déjà depuis le début du siècle 2500 milliards de dollars. En 13 ans, depuis 2000, près de trois milliards de personnes ont été affectées à un titre ou à un autre par des catastrophes comme des séismes, inondations, sécheresses, typhons.Pour la représentante spéciale du secrétaire général de l'ONU, Margareta Wahlström, les catastrophes de ces deux dernières années, comme le tsumani et l'accident nucléaire de Fukushima au Japon ainsi que l'ouragan Sandy aux Etats-Unis, ont changé l'attitude du secteur privé. Elle a insisté sur la nécessité de partenariats entre le secteur privé et le secteur public pour diminuer des "coûts de plus en plus insupportables". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes