Travaux de sécurisation négligés à la prison de Waaghof, à Bâle

L'évasion de trois détenus de la prison de Waaghof, à Bâle, en août dernier, est à mettre sur le compte de défauts de construction et de négligences. Le rapport de la commission de gestion du parlement de Bâle-Ville blâme les autorités et les entreprises de construction.Les faits remontent au 19 août. Trois prisonniers de ce centre de détention préventive réussissent alors à percer un mur extérieur communiquant avec l'immeuble voisin. Ils s'évadent. L'un des trois se rend quelques jours plus tard: il revient de lui-même à la prison. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes