Tous les deux jours, une personne meurt en pratiquant un sport

En moyenne, 183 personnes meurent chaque année en Suisse en pratiquant un sport, soit un mort tous les deux jours, annonce mardi le Bureau de prévention des accidents (bpa). Parmi eux, 61 sont des étrangers. Les sports de montagne, de neige et d'eau sont les plus meurtriers.

En tout, 2383 personnes ont perdu la vie ces treize dernières années en pratiquant une activité sportive, a recensé le bpa. Avec 83 tués par an, les sports de montagne sont de loin les plus dangereux, écrit dans un communiqué le bureau de prévention qui lancera le mois prochain avec ses partenaires la campagne "Randonner en sécurité".

Cours et surveillance

Les sports aquatiques occupent la deuxième place: 47 personnes en moyenne meurent chaque année par noyade en Suisse. Pour prévenir les accidents, le bpa conseille aux parents d'inscrire leurs enfants au contrôle de sécurité aquatique, qui leur apprend à se secourir seuls.

Le bureau de prévention encourage par ailleurs le port du gilet de sauvetage en bateau. Enfin, il rappelle que les enfants, surtout les petits, doivent être constamment surveillés à la plage.

Hors-piste dangereux

Les sports de neige arrivent en troisième position. Une quarantaine de personnes perdent la vie chaque année dans un accident à ski, en snowboard, en luge ou en raquette.

La plupart d'entre eux pratiquent le ski de randonnée ou le hors-piste, indique le bpa. Le bureau recommande aux amateurs de peau de phoques de faire appel à un guide ayant des connaissances sur les avalanches et d'emporter l'équipement d'urgence.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes