"Too big to fail": exigences accrues pour les grandes banques

Dès le 1er janvier 2013, les banques devront détenir au minimum 8% de fonds propres. Le Conseil fédéral a modifié vendredi l'ordonnance ad hoc en ce sens. En application du "too big to fail", les banques d'importance systémique seront en outre soumises à des exigences plus élevées.Les banques suisses seront tenues de respecter les nouvelles règles du Comité de Bâle sur le contrôle bancaire (Bâle III). A l'exigence minimale de 8% de fonds propres s'ajoutera un volant de fonds propres de 2,5% des actifs pondérés en fonction des risques, 7% devant être constitués de fonds propres de base de haute qualité. Ceux-ci sont appelés "fonds propres de base durs". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes