Tombouctou secouée par un attentat suicide et des combats mortels

Au total sept personnes, dont un soldat malien et un civil nigérian, ont été tuées depuis 24 heures à Tombouctou (nord du Mali). Des affrontements s'y poursuivaient dimanche soir entre soldats maliens appuyés par des Français et jihadistes infiltrés dans la ville.Selon des sources militaires maliennes et une source sécuritaire régionale à Tombouctou (900 km de Bamako), les jihadistes qui avaient été chassé de la ville fin janvier par les militaires se sont infiltrés dans la cité historique après un attentat suicide commis dans la nuit de samedi, qui a blessé un soldat malien. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes