"Tanz dich frei" tourne à l'affrontement entre police et casseurs

Mélange de Streetparade et de manifestation, "Tanz dich frei" a tourné à l'affrontement entre casseurs et forces de l'ordre durant la nuit dans la capitale helvétique. Selon la police cantonale bernoise, la grande majorité des 7000 participants a néanmoins festoyé pacifiquement.Emmené par une septantaine de personnes vêtues de noir, en partie masquées, le cortège s'est mis en branle en début de soirée, par un temps maussade, derrière un char recouvert de banderoles. Ce groupe de tête a allumé pétards et fumigènes, alors qu'une douzaine d'autres chars diffusant de la musique leur emboîtaient le pas.L'atmosphère ressemblait à celle souvent observée lors de manifestations anti-répression ou anti-fascistes dans la ville fédérale. Une partie des participants ont scandé des slogans révolutionnaires, utilisé des pétards et barbouillé de peinture plusieurs bâtiments.Vers l'arrière du cortège, l'humeur était beaucoup plus festive, voire carnavalesque. De nombreux badauds tenaient leur bière ou autre boisson alcoolisée à la main. Le sol était jonché de déchets.Grille de sécuritéSur la place fédérale, les événements ont tourné au vinaigre lorsque des personnes cagoulées ont pris d'assaut la grille installée notamment afin de sécuriser le Palais fédéral, a rapporté un témoin. Les policiers sont intervenus à coups de gaz lacrymogènes et de canons à eau.Plus tard dans la nuit, les affrontements entre les forces de l'ordre et les casseurs se sont déplacés devant la gare, où des poubelles et des distributeurs de billets ont été vandalisés. Les policiers ont à nouveau fait usage de gaz lacrymogènes et de canons à eau.Un porte-parole de la police cantonale a par ailleurs indiqué que plusieurs interventions avaient été nécessaires en raison de personnes alcoolisées. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus