Reprise des discussions à Genève avec Lakhdar Brahimi

Les discussions sur un règlement en Syrie ont repris lundi à Genève. La délégation de l'opposition est arrivée vers 10h00 au Palais des Nations pour y rencontrer le médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe Lakhdar Brahimi, ont constaté les journalistes sur place.

L'arrivée de la délégation du gouvernement de Damas est prévue seulement plus tard au Palais. Lakhdar Brahimi a déjà rencontré le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem dimanche soir à Genève.

Les délégations du gouvernement et de l'opposition doivent discuter de l'application de la déclaration de Genève 1 du 30 juin 2012 qui prévoit la fin des hostilités et la formation d'un gouvernement de transition par consentement mutuel. Le premier round de la conférence Genève 2, entamé le 22 janvier à Montreux, s'était interrompu le 31 janvier sans résultat tangible.

Accès humanitaire

Depuis, une trêve humanitaire a pu être conclue vendredi pour permettre l'évacuation de plusieurs centaines de civils de la ville de Homs. Mais des tirs ont perturbé ce week-end cette opération et les combats dans le pays ont fait près de 300 morts ces dernières 24 heures, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Un projet de résolution pour exiger des accès humanitaires aux populations civiles dans les villes syriennes assiégées va être déposé au Conseil de sécurité de l'ONU, a annoncé de son côté lundi le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius.

"Il est absolument scandaleux que l'on discute depuis pas mal de temps et que l'on continue à affamer les populations tous les jours et donc, en liaison avec d'autres pays, nous allons déposer une résolution en ce sens", a déclaré M. Fabius à la radio RTL.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes