Recul de 25% des demandes d'asile en 2013 en Suisse

La Suisse a enregistré 21'465 demandes d'asile l'an dernier. Cela correspond à une baisse de 25% par rapport à 2012. Par comparaison, en Europe, le nombre de demandes a crû de 25%.

La diminution des demandes déposées en Suisse concerne surtout les pays pour lesquels le taux de reconnaissance est faible. Ces Etats sont ceux des Balkans, pour lesquels l'ODM a introduit en septembre 2012 une procédure de traitement en 48 heures et la suppression des indemnités de voyage.

Les baisses ont ainsi été importantes en 2013 pour les ressortissants de Serbie (303, -84%), Macédoine (115, -89,9%) et Bosnie-et-Herzégovine (221, -57,1%).

Nombreux Erythréens

Une nouvelle fois, l'Erythrée était le principal pays de provenance des requérants, avec 2563 demandes, malgré une diminution de 1844 par rapport à 2012 (-41,8%). Pour la première fois depuis 2005, la Suisse n'était ainsi plus parmi les trois premiers pays de destination des requérants érythréens en Europe.

Le deuxième pays de provenance était la Syrie, avec 1901 demandes (+672, +54,7%), dont 683 émanaient de ressortissants syriens arrivés en Suisse grâce aux facilités accordées pour l'octroi de visas. En raison de la guerre civile qui se poursuit dans ce pays, on compte près de 2,4 millions de réfugiés syriens dans la région. Une petite partie d'entre eux a poursuivi jusqu'en Europe.

Suivent, parmi les pays de provenance, le Nigeria, avec 1764 demandes (-982, -35,8%) et la Tunisie, avec 1737 requêtes (-502, -22,4%). Les autres pays de provenance importants en 2013 étaient le Maroc (1068, +14,7%), l'Afghanistan (892, -35,6%), l'Algérie (792, +3,9%), le Kosovo (698, +20,6%), le Sri Lanka (684, +38,5%) et la Chine (675, -16,5%).

Demandes acceptées

L'année passée, 3167 personnes ont obtenu l'asile en Suisse (2012: 2507, +26,3%). Une décision de non-entrée en matière a été rendue dans 10'997 cas (-21,5%). Dans le même temps, 6404 demandes ont été rejetées (+30%) et 3398 classées (-2,9%).

/ATS


Actualisé le