RER/TransRun: la presse relève la rupture entre peuple et autorités

La presse romande a largement commenté lundi le refus du projet de transport public RER-TransRun dans le canton de Neuchâtel. Les éditorialistes évoquent le rendez-vous manqué des Neuchâtelois, ainsi que la rupture entre population et autorités politiques.Neuchâtel a tout jeté dimanche, l'eau du bain, le bébé et même la baignoire, constatent "24 Heures" et la "Tribune de Genève". Parlant de législature perdue, les deux quotidiens estiment que la population n'a plus confiance dans ses autorités, qu'"elle aurait refusé n'importe quel projet venant de ces politiciens qui étalent leurs dissensions au grand jour". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus