Programme d'armement- Le Conseil fédéral demande 771 millions

Le Parlement est invité à débourser 771 millions de francs pour l'armée. Le Conseil fédéral lui a remis son programme d'armement 2014. La part du lion est destinée à l'achat de 3200 véhicules tout-terrain. Le gouvernement requiert aussi l'aval des Chambres pour la mise hors service de 54 avions et 258 chars.

Le programme d'armement est légèrement supérieur à celui de l'an dernier, qui s'élevait à 740 millions. Avions de combat Gripen mis à part, il faut remonter à 2008 pour retrouver une facture élevée (917 millions).

Cette année, le poste le plus important (440 millions) est destiné à l'achat de 3200 voitures combi 4x4 Mercedes. Il s'agit d'une première tranche en vue de remplacer la flotte de quelque 5000 Steyr Daimler Puch 230 GE datant de 25 ans. Quelque 600 à 800 autres tout-terrain devraient être acquis dans un deuxième temps, a précisé le ministre de la défense Ueli Maurer devant la presse.

Frais d'entretien exagérés

Selon le Conseil fédéral, les frais d'entretien et de réparation des véhicules actuels dépassent la limite économiquement raisonnable. L'approvisionnement en pièces de rechange est en outre difficile. Les nouveaux engins devraient être acquis entre 2016 et 2022.

Le ministre de la défense Ueli Maurer veut encore acquérir douze véhicules porteurs et de pose de ponts pour 179 millions. Cette somme doit aussi couvrir l'achat de jeux de ponts, de modules de ravitaillement, de matériel supplémentaire pour l'utilisation civile et de matériel logistique.

Calculs et tirs au laser

Le programme 2014 contient aussi un crédit de 120 millions pour l'achat de matériel informatique pour un centre de calcul qui doit combler les lacunes (disponibilité et sécurité).

Enfin, le Conseil fédéral demande 32 millions pour 106 simulateurs de tir au laser (6 pour char de commandement et 100 pour véhicules de transport de personnes).

Mises hors service

Pour répondre à une demande du Parlement, les programmes d'armement présentent aussi la mise hors service des séries d'armes que l'armée juge dépassées.

La Suisse va essayer de vendre ses 54 Tiger, qui doivent être remplacés par les Gripen. Idem des 96 chars Léopard et 162 obusiers blindés M109. Et il y a encore beaucoup de matériel remontant jusqu'aux années 60 qui ne sert plus.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes