Proche-Orient: Didier Burkhalter voit "une fenêtre d'opportunités"

Il y a actuellement une "fenêtre d'opportunités" susceptible d'aboutir a une reprise des négociations israélo-palestiniennes, a estimé vendredi Didier Burkhalter à Jérusalem. Le conseiller fédéral a rencontré les principaux acteurs du dossier depuis mercredi soir.L'initiative de paix que la Ligue arabe a récemment amendée "s'apparente à l'initiative de Genève", que la Suisse avait soutenue, a souligné M. Burkhalter devant la presse à Jérusalem.Le chef du DFAE voit dans la réactivation du processus de paix israélo-palestinien un "intérêt stratégique" pour la Confédération. "La politique étrangère de la Suisse est de parvenir a établir la paix et la stabilité dans les zones proches de l'Europe", donc également au Proche-Orient, une région "en proie à l'instabilité, à la guerre civile en Syrie, aux conflits confessionnels".Le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a révélé avoir rencontré mercredi, à son arrivée à Tel-Aviv, la ministre isreaélienne en charge des négociations avec les Palestiniens Tzipi Livni. Celle-ci s'apprêtait à s'envoler pour Washington pour discuter de ce plan de paix arabe avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry.Didier Burkhalter, qui s'est aussi entretenu jeudi avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président palestinien Mahmoud Abbas, a par ailleurs annoncé la volonté de la Suisse d'ouvrir une "nouvelle relation avec Israël et l'Autorité palestinienne", en affermissant les relations bilatérales. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus