Pro Senectute se déclare favorable à l'aide au suicide

Pour Pro Senectute, ceux qui veulent se suicider ont le droit de mettre fin à leurs jours, y compris avec l'aide d'autres personnes. Le Conseil de fondation de l'organisation d'aide aux aînés vient d'adopter un papier de position dans lequel il affirme que le droit àl 'autodétermination est une valeur essentielle.Pro Senectute refuse l'euthanasie active. Mais elle ne veut pas faire interdire les aides au suicide active indirecte et passive, autorisées par la loi et sur lesquelles se basent des organisations comme Exit et Dignitas, a expliqué à l'ats l'ancienne conseillère nationale Marie-Thérèse Weber-Gobet, membre du Conseil de fondation.Parallèlement, Pro Senectute va continuer à développer la prévention du suicide chez les personnes âgées, par exemple en améliorant les méthodes pour détecter à temps les cas de dépression afin de les traiter. De même, l'organisation soutient la stratégie nationale de soins palliatifs de la Confédération et des cantons.Répondre aux questions des aînésCe papier de position, dont le "Blick" s'est fait l'écho, a été publié ce lundi sur le site internet de Pro Senectute. Adopté le 6 mai après avoir été soumis aux organisations cantonales, il constitue la première prise de position officielle de Pro Senectute sur l'aide au suicide, a précisé Marie-Thérèse Weber-Gobet.L'organisation s'était toutefois déjà exprimée sur la question par le passé, par exemple lors de consultations fédérales, et n'a pas changé de position, a précisé l'ancienne élue fédérale. Le document a été rédigé à la demande des organisations cantonales afin qu'elles puissent répondre aux nombreuses questions des aînés.Cette prise de position intervient alors que la Cour européenne des droits de l'homme se prononce ce mardi sur le cas d'une Suissesse aujourd'hui âgée de 82 ans qui s'était vu refuser l'aide au suicide. En mai 2010, le Tribunal fédéral avait débouté cette Zurichoise souffrant d'un état dépressif qui voulait obtenir une substance létale sans ordonnance médicale. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes