Priapisme: pas de dommages et intérêts pour un détenu d'une prison

Un détenu de la prison régionale de Berne qui estimait n'avoir pas été soigné assez rapidement pour son érection permanente ne recevra pas de dommages et intérêts. Il souffre aujourd'hui de problèmes d'érection après l'opération pour soigner son priapisme.Le verdict a été publié lundi par le Tribunal administratif bernois qui a jugé les déclarations du détenu, placé en préventive, vagues et contradictoires. Les affirmations du personnel soignant, qui affirme n'avoir pas été informé immédiatement par le détenu, sont elles au contraire jugées crédibles. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus