Plusieurs quotidiens s'interrogent après un "bide" démocratique

Plusieurs quotidiens suisses s'interrogent après la faible participation à la votation fédérale de dimanche sur la prévention des épizooties. "Ce virus de l'abstentionnisme", qualifié même de "bide", va même jusqu'à inciter certains à se demander si la votation populaire est encore crédible."Il existe une limite en dessous de laquelle la participation ne peut fléchir, sous peine de discréditer l'institution elle-même", écrit "Le Temps" dans son édition de lundi. Avec une participation à 27 %, et similaire pour les objets des votations cantonales à Genève ou dans le canton de Vaud, il est toutefois encore "prématuré" de dire si ce seuil est franchi, ajoute encore le quotidien genevois. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes