Plus de la moitié des piétons tués en Suisse sont des seniors

Les seniors sont des usagers de la route particulièrement vulnérables. Plus de la moitié des piétons tués chaque année en Suisse sont âgés de plus de 65 ans, indique le Bureau de prévention des accidents (bpa) mardi. Afin de remédier à la situation, il propose notamment la construction d'îlots centraux.En moyenne, 30 piétons de plus de 65 ans sont tués chaque année en Suisse, relève le bpa dans un communiqué de presse. Un domaine où la Suisse n'est donc pas "exemplaire", comparé aux Pays-Bas ou à la Suède, où le nombre de piétons tués est moitié moins élevé.Les aînés sont particulièrement vulnérables lors de la traversée de la route, surtout à l'intérieur des localités, note le centre de compétence. La plupart des accidents (60%, voire plus de 70% chez les plus de 65 ans) résulte de la collision entre un piéton et une voiture.Afin de faire baisser le nombre de victimes et d'atténuer les risques lors de traversées de la route, le bpa suggère la construction d'îlots centraux. Une meilleure signalisation des cédez-le-passage devrait permettre aux automobilistes d'être davantage attentifs à la perte de leur priorité.Le bpa compte également sur l'évolution de la technologie dans les voitures pour éviter des collisions avec les piétons. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus