Enquête sur le vol présumé du dossier médical de Schumacher

La police française enquête sur le vol d'un rapport médical rédigé sur l'ancien pilote Michael Schumacher et proposé pour environ 60'000 francs à plusieurs journaux. Deux plaintes ont été déposées sur un nouveau dérapage dans cette affaire à fort retentissement médiatique.

L'enquête a été ouverte la semaine dernière après le dépôt de ces deux procédures de l'hôpital de Grenoble et des avocats suisses de la famille Schumacher pour vol et violation du secret médical. Le document volé, un rapport de synthèse de 11 ou 12 pages, a été rédigé par le médecin grenoblois du champion allemand en vue d'être transmis à son homologue suisse, dans le cadre du transfert du pilote de Grenoble vers le CHUV de Lausanne.

"Le ou les auteurs du vol ont contacté un certain nombre de journalistes français, suisses et allemands. Cet individu, qui communique par mail, demande 60'000 francs suisses pour fournir le document", a dit mardi un procureur à Grenoble, Jean-Yves Coquillat.

Appel lancé par le procureur

"Pour justifier ses dires, il fournit une partie de ce rapport qui permet de penser qu'il est en possession du dossier", a ajouté le magistrat. Il est "probable" que ce rapport médical ait été volé à l'hôpital de Grenoble mais "ce n'est pas établi", a-t-il précisé.

Le document volé ne serait pas le rapport final mais un projet de document qui a passé plusieurs heures dans une poubelle de l'hôpital.

Le procureur souhaite aussi pouvoir compter sur l'aide des médias contactés par le voleur. "Si dans un souci de coopération, pour lutter contre ce genre de voyous, des journalistes voulaient aider la justice, la justice ne refuserait pas leur aide", a-t-il dit.

Mise en garde des proches

La porte-parole de Michael Schumacher, Sabine Kehm, a prévenu lundi qu'une plainte pénale serait déposée à chaque fois qu'un média publierait ces documents.

Âgé de 45 ans, Michael Schumacher a été hospitalisé à Grenoble pendant six mois après son grave accident de ski en décembre 2013 à Meribel, dans les Alpes françaises. Il y a une semaine, l'ex-champion de F1, sorti du coma, a quitté l'hôpital de Grenoble pour le CHUV à Lausanne, dans la plus grande discrétion. Il a été transporté par le service d'ambulance haut-valaisan "Sanität Oberwallis". Sa famille réside à Gland.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes