Pas de cloisonnement ni de réseau continu de pistes cyclables

La Suisse ne cloisonnera pas les voies réservées aux piétons, aux cyclistes et aux automobilistes, avec priorité aux deux premiers. Pas question non plus pour le National de créer un réseau continu de pistes cyclables.

La Chambre du peuple a refusé par 119 voix contre 70 de donner suite à une pétition de l'organisation actif-trafiC. Ce texte réclamait en outre une adaptation des installations de feux de signalisation afin que les piétons disposent de plus de temps pour traverser les routes.

Le trafic mixte comporte de nombreux dangers pour les piétons et seule une séparation systématique du trafic peut remédier à ce problème. Encourager la mobilité douce aurait en outre des effets favorables sur la santé et l'environnement.

Mais pour la majorité bourgeoise, ces demandes vont beaucoup trop loin, sont trop complexes et provoqueraient des coûts disproportionnés. Sans garantie de succès en matière de sécurité: de nombreux accidents ont lieu en des endroits où des voies séparées existent, mais ne sont pas ou pas correctement utilisées.

Enfin, la gestion du trafic sur les routes cantonales et communales n'est pas du ressort de la Confédération.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes