Ouverture du procès d'un homme ayant abusé de 44 jeunes via le net

Le procès d'un homme de 47 ans accusé d'avoir abusé sexuellement de près de 44 jeunes via internet s'est ouvert devant le Tribunal régional de Thoune (BE). Le suspect avait pour stratagème de se faire passer pour une jeune fille du nom d'Anita pour appâter ses victimes sur facebook.

L'individu domicilié dans l'Oberland bernois et qui a des antécédents judiciaires a partiellement admis les faits qui lui sont reprochés. Le procès pour harcèlement sexuel, activités sexuelles avec des enfants ainsi que chantage se tient sur trois jours. Le jugement est attendu vendredi.

Sous son pseudonyme, le quadragénaire piégeait essentiellement des garçons entre 14 et 17 ans, qu'il obligeait à se dénuder devant la webcam, voire à se livre à des attouchements, qu'il filmait lui-même. Pour les appâter, il leur envoyait du matériel à caractère pornographique de la soi-disant fille qu'il prétendait être, matériel qu'il s'était sans doute procuré sur internet.

Dans de nombreux cas, l'accusé menaçait ses victimes de faire parvenir les images à l'école, sur le lieu d'apprentissage ou aux parents.

L'homme a commencé ses actes délictueux en 2009 et les investigations ont débuté en août 2011 après qu'un individu resté anonyme a averti la police cantonale bernoise d'avoir rendez-vous le jour même avec un homme "vraisemblablement pédophile" près d'une école.

Un cas d'envergure exceptionnelle

Les patrouilles dépêchées sur place ont pu constater la présence d'un suspect. Peu après et grâce à d'autres témoignages ainsi qu'à l'analyse des données saisies, le prévenu a pu être appréhendé et mis en détention préventive.

Ce cas montre les nombreux risques de l'utilisation d'internet par des enfants et des adolescents, a mis en garde le Ministère public bernois. La justice a qualifié d'exceptionnelles l'envergure et la durée des activités délictueuses du prévenu.

/SERVICE


Actualisé le